Vivre chez soi

Un handicap ne signifie pas nécessairement qu'on doive quitter son chez soi et chercher un hébergement spécialisé. Il existe des solutions adaptées dans la grande majorité des situations.

Sommaire

    L'action du Département

    La charte du logement adapté, soutenue par le Département est un gage de savoir-faire. Cette charte assure le respect des prescriptions techniques ainsi que la qualité et l’efficacité du chantier. Pour votre logement, une contribution pour des travaux d’aménagement peut ainsi être octroyée.

    Plus d'information sur l'action du Département

    Aides à la vie quotidienne

    Des interventions sont possibles pour aider les personnes handicapées à vivre chez elles.

    Si la personne en situation de handicap souhaite rester à son domicile, elle peut prétendre selon la décision qui aura été rendue préalablement par la MDPH au bénéfice de :

    En complément, si la personne en situation de handicap adulte est titulaire de la carte d’invalidité ou d’une attestation comparable, elle peut solliciter les prestations suivantes :

    • Aide-ménagère
    • Repas livrés à domicile ou servis en foyer-restaurants
    • Services de téléassistance

    Pour faire la demande d'une carte d'invalidité (Carte Mobilité Inclusion invalidité), faites votre demande en ligne ou remplissez le formulaire de Demande à la MDPH.

    Aides apportées par la MDPH

    Selon la décision qui aura été rendue préalablement par la MDPH, vous pouvez solliciter le bénéfice de :

    Adalogis, le logement adapté du Département de la Marne

    La plateforme Adalogis51, créée à l’initiative du Département et du COMAL-SOLIHA 51 (Solidaires pour l'Habitat), vous permet d’accéder à une bourse au logement adapté sur tout le territoire.
    Vous avez déjà un logement et vous souhaitez l’adapter? Aide financière de compensation de la perte d’autonomie pour les personnes âgées, Prestation de compensation du handicap (PCH) pour les personnes handicapées et dégrèvement de la taxe foncière sur les propriétés bâties pour les bailleurs sociaux permettent de financer en totalité ou partiellement des travaux pour maintenir votre autonomie à domicile. Pour vos aménagements, adressez-vous à des artisans et entreprises adhérant à la charte du logement adapté, soutenue par le Département. C’est un gage de savoir-faire. Cette charte assure le respect des prescriptions techniques ainsi que la qualité et l’efficacité du chantier.

    Voir la transcription textuelle

    Transcription textuelle : Un logement pour la vie

    La Marne Conseil général, comité marnais d'amélioration du logement (COMAL–PACT 51)


    Un logement pour la vie

    (Voix off) L'autonomie à domicile des personnes âgées est devenue un enjeu majeur de société.
    En 2007 13 millions de nos concitoyens avaient plus de 60 ans et on prévoit qu'en 2050 ce chiffre atteigne 23 millions soit 33 % de la population française soit 33 % de la population française contre seulement 20% aujourd'hui.
    L'autonomie à domicile c'est la possibilité de rester dans un logement auquel on est souvent très attaché. C'est la possibilité de continuer à vivre chez soi à son rythme et selon ses envies, sans devenir dépendant de quelqu'un au quotidien. Mais aujourd'hui il reste une préoccupation majeure qui peut tout remettre en cause brutalement, c'est l'accident, et en particulier la chute, qui représente l'accident le plus courant chez les personnes de plus de 70 ans.
    Nous vous proposons ici d'identifier clairement les dangers potentiels de votre logement et de vous apporter des solutions, des astuces, pour vous permettre d'anticiper une chute, souvent liée à un mauvais aménagement de votre intérieur.
    Enfin sachez que des aides financières dédiées à l'aménagement intérieur de votre logement peuvent être sollicitées auprès de nombreuses institutions publiques. N'hésitez pas à vous renseigner.
    Parce que les chutes ne sont pas une fatalité nous pouvons agir pour les prévenir.

    (Des personnes âgées) 
    - Vivement les travaux. 
    - J'attends avec impatience. 
    - Maintenant je suis très bien. 
    - Il vaut mieux être là qu'en maison de retraite.
    - On regrette presque de ne pas avoir fait les travaux plus tôt.


    (Voix off) Revenons donc en détails sur les éléments de votre logement qui pourraient représenter un danger, et commençons par l'extérieur.
    Pour accéder à l'entrée de votre logement les sols accidentés, trop meubles ou les marches endommagées représentent un premier danger.
    Pour y remédier faites combler les irrégularités ou faites poser une surface plane. Si vous avez des marches extérieures, pensez au nez de marche de couleur et à la pause éventuelle d'une rampe.
    La fermeture des volets extérieurs lorsqu'ils sont mécaniques peut parfois obliger à de drôles de contorsions et impose souvent des efforts physiques.
    Pour y remédier il existe de nombreux systèmes de volets électriques à télécommande.
    Au sein de votre logement maintenant.
    Aujourd'hui un premier constat est clair, près de 50% des chutes surviennent dans la salle de bain, pièce particulièrement dangereuse.
    Certaines précautions sont à prendre, en effet un sol mouillé peut s'avérer rapidement très glissant. Pour éviter cela nous vous conseillons la pose d'un revêtement adéquat, antidérapant.
    La baignoire, objet pourtant si familier est sans conteste une source de danger majeure pour nos concitoyens qui ont certaines difficultés de mobilité.
    Il y a bien sûr la chute, due à une surface mouillée ou savonneuse mais aussi celle liée au fait de devoir se relever et enjamber la baignoire.
    Des solutions d'adaptation existent.
    Pour les toilettes même constat. Lorsqu'ils sont trop bas pour éviter un effort important pour vous relever.
    Vous pouvez faire surélever aux toilettes par le sol ou installer un rehausseur additionnel qui ne nécessite pas de travaux.
    Pensez également aux barres de maintien.
    L'un des autres dangers majeurs au sein du logement reste la cage d'escalier. Comme pour les marches extérieures, pensez au nez de marche antidérapant et à la pose d'une rampe.
    Si l'exercice devient trop difficile pour vous, le monte-escalier s'avère être une très bonne solution pour éviter le déménagement dans un logement de plain-pied.
    Au salon également, de nombreuses embûches vous guettent.
    Attention par exemple aux tapis écornés. Deux solutions, la pose de ruban adhésif double-face sous les coins du tapis ou plus simplement, enlever le tapis gênant.
    Les fils électriques par exemple, représentent un réel danger il existe pour cela des cache-fils très faciles et très rapides à poser.
    Les objets encombrants au sol doivent aussi être évités. Pensez à dégager les axes de circulation de votre salon, pièce toujours très empruntée.
    Le fauteuil du salon si accueillant et confortable peut être parfois trop bas, plusieurs solutions s'offrent à vous, le choix d'un fauteuil plus ferme et plus haut ou le choix de modèles releveurs.
    Si pour vos déplacements vous utilisez une canne ou un déambulateur, le franchissement des portes peut s'avérer délicat, une solution possible : faire procéder à l'élargissement des portes trop étroites ou déposer le cadre bâti lorsqu'il ne s'avère pas particulièrement utile.
    De manière générale au sein de votre cadre de vie le manque d'éclairage est potentiellement dangereux car justement il dissimule les dangers.
    Nous vous conseillons de multiplier les points lumineux ou de remplacer vos ampoules par des ampoules plus puissantes que cela soit dans votre salon, votre cuisine, dans les couloirs ou encore dans votre chambre à coucher.
    Dans la chambre à coucher justement, à l'image du fauteuil dans le salon le lit peut s'avérer également trop bas plusieurs solutions sont possibles, vous pouvez faire installer des cales sous les pieds du lit pour rehausser l'ensemble ou vous renseigner sur l'existence de lits électriques.
    Enfin concernant les communications, le recours à plusieurs appareils modernes se justifie clairement.
    Pour votre téléphone privilégiez des modèles  à grosses touches et à combiné sans fil.
    De nombreux produits de ce type existent et sont désormais accessibles à toutes les bourses.
    L'interphone avec visiophone et gache électrique reliés à votre portail vous permettront également d'éviter des allers-retours à l'extérieur de votre logement tout en vous procurant la sécurité d'ouvrir aux personnes que vous reconnaissez visuellement et tout cela, depuis chez vous.

    (Une personne âgée) Tout ce que je souhaite c'est de pouvoir rester chez moi le plus longtemps possible.

    (Voix off) Pour rester chez vous le plus longtemps possible n'hésitez plus. Anticipez et n'attendez pas le premier accident pour
    faire faire des travaux d'aménagement. 
    Des financements sont possibles, adressez-vous comité marnais d'amélioration du logement (COMAL) ou au Conseil général de la Marne.


    COMAL-PACT 51 : 03 26 64 13 93
    Point Info Personnes âgées du Conseil général de la Marne : 03 26 69 51 00


    (Voix off) Puisqu'il ne suffit que d'une chute pour passer de la condition d'autonomie à celle de dépendance. Anticipons ensemble par l'aménagement des logements.


    Remerciements : 
    - Mme Odette BIANCHETTI
    - Mme Eliane GRUAT
    - Mme Paulette HAUTBOIS
    - Mr et Mme Jacques MARTY
    - Mr Marcel GUILPAIN « Entreprise GUILPAIN »

    Réalisation : T.V.E (Transparences vidéo événements)
    Musique : A-music
    Copyright: T.V.E – juin 2008Générique de début à 00:00:00
     

    Mis à jour le 25/06/2021

    Partager