Etablissements pour enfants

Jusqu’à 20 ans, les enfants et les jeunes en situation de handicap peuvent être accueillis, selon leur niveau d’autonomie, dans des établissements médico-sociaux. Chaque structure propose une prise en charge adaptée aux besoins du jeune, sur orientation de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

Sommaire

    Instituts Médico-Éducatif (IME)

    Les IME accueillent les enfants et jeunes présentant une déficience intellectuelle, quel que soit le degré de leur déficience : légère, moyenne, profonde, accompagnée de divers troubles. Ils assurent une éducation adaptée et un accompagnement médico-social.

    L’accompagnement global mis en place a pour objectif de favoriser l’intégration des enfants et adolescents dans les différents domaines de la vie, la formation générale et professionnelle.

    Un IME se compose de professeurs et d’éducateurs mais aussi de professionnels de la santé tels que des infirmiers, des psychologues, des psychomotriciens et des orthophonistes.

    Les IME regroupent les Instituts Médico-Pédagogiques (IMP) et les Instituts Médico-Professionnels (IMPro). Ils sont spécialisés selon l’âge, le degré et le type de handicap.

    Instituts Médico-Pédagogiques (IMP)

    Les IMP accueillent des enfants déficients intellectuels, avec ou sans troubles associés, ou présentant un déficit grave de la communication, âgés de 3 à 14 ans selon les structures.

    Ce sont des centres de soins et d’éducation spéciaux ayant pour objectif l’épanouissement de la personne, l’optimisation de son potentiel, l’autonomie et l’insertion dans la vie quotidienne et sociale.

    Instituts Médico-Professionnels (IMPro)

    Les IMPro font suite aux IMP. Ils prennent en charge des adolescents et jeunes adultes de 14 à 20 ans ou 25 ans ayant une déficience intellectuelle, qui peut être associée à une déficience motrice.

    Ils permettent aux jeunes d’accéder à une pratique professionnelle en milieu ordinaire ou protégée.

    Instituts d’Éducation Motrice (IEM)

    Les IEM accueillent les jeunes handicapés moteurs qui ont besoin d’une scolarité adaptée, liée à des soins de rééducation.

    Ils assurent le suivi médical, la scolarisation, la formation générale et professionnelle des enfants et adolescents. L’objectif est de préparer leur intégration familiale, sociale et professionnelle.

    Instituts d'Éducation Sensorielle (IES)

    Les IES assurent le suivi des enfants déficients visuels ou auditifs scolarisés dans les classes ordinaires et dans les pôles de scolarisation de la maternelle à l’université.

    Il existe des établissements accueillant des enfants avec une déficience auditive et d’autres accueillant les enfants avec une déficience visuelle.

    Dans la Marne, l'institut Michel Fandre assure l’éducation, l’enseignement spécialisé, l’orientation et la formation professionnelle, la rééducation ainsi que  l’accompagnement social d'enfants et adolescents présentant des troubles de la vision, de l’audition et du langage.. L'accueil se fait en internat ou semi-internat. L’enseignement est dispensé, soit dans l’établissement par des enseignants spécialisés, soit en intégration dans des classes, ordinaires ou spécialisées, d’établissements scolaires proches.

    Instituts Thérapeutiques Éducatifs et Pédagogiques (ITEP)

    Les ITEP accueillent des enfants ou des adolescents présentant des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment les troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages. Ces enfants, malgré des capacités intellectuelles et cognitives préservées, ont besoin d’un accompagnement personnalisé dispensé par des professionnels.

    Unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS)

    Tous les dispositifs collectifs de scolarisation s'appellent unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS): ULIS-école, ULIS-collège, ULIS-lycée.  Elles permettent la scolarisation dans le premier et le second degrés d'un petit groupe d'élèves présentant des troubles compatibles.

    Les ULIS sont des dispositifs permettant la mise en œuvre des projets personnalisés de scolarisation (PPS).

    Les élèves orientés en ULIS sont ceux qui, en plus des aménagements et adaptations pédagogiques et des mesures de compensation mis en œuvre par les équipes éducatives, nécessitent un enseignement adapté dans le cadre de regroupements et dont le handicap ne permet pas d'envisager une scolarisation individuelle continue dans une classe ordinaire. 

    Chaque élève scolarisé au titre des ULIS bénéficie, selon ses possibilités, de temps de scolarisation dans une classe de l'établissement scolaire où il peut effectuer des apprentissages scolaires à un rythme proche de celui des autres élèves.

    Pour en savoir plus sur les ULIS, rendez-vous sur le site de l'éducation nationale.

    Services d'Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD)

    Les SESSAD assurent le conseils et l'accompagnement des familles sur l’intégration scolaire, l'acquisition de l’autonomie grâce à des moyens médicaux, paramédicaux,
    psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés.

    Leurs services médico-sociaux sont très souvent rattachés à un établissement spécialisé (IME, IEM, ITEP).
    Ils interviennent dans les différents lieux de vie et d’activité de l’enfant ou de l’adolescent (domicile, crèche, école…) et dans les locaux du SESSAD. Ils interviennent également au sein de l’école en milieu ordinaire ou dans un dispositif d’intégration collective (ULIS).

    • SESSAD (Services d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile) : enfants de 0 à 20 ans atteints de déficiences intellectuelles ou motrices et de troubles  psychologiques.
    • SSEFIS (Service de Soutien à l’Éducation Familiale et à l’Intégration Scolaire) : enfants de plus de 3 ans déficients auditifs graves.
    • SAAAIS (Service d’Aide à l’Acquisition de l’Autonomie et à l’Intégration Scolaire) : enfants de plus de 3 ans déficients visuels graves.

    Amendement Creton

    Il s’agit d’un dispositif législatif permettant le maintien temporaire de jeunes adultes de plus de 20 ans en établissements d’éducation spéciale dans l’attente d’une place dans un établissement pour adultes. La CDAPH se prononce sur l’orientation de ces jeunes vers un type d’établissement pour adultes, tout en les maintenant, par manque de places disponibles, dans l’établissement d’éducation spéciale dans lequel ils étaient accueillis avant l’âge de 20 ans.

    Autres établissements

    Clinique soins-études de Vitry-le-François

    La clinique soins-études de Vitry-le-François (51) ouverte depuis début 2020 répond à une problématique de santé publique chez les adolescents et jeunes adultes dans la Région Grand Est. Encore en développement, elle disposera à terme de 80 lits d’hospitalisation à temps complet et de 5 places d’hôpital de jour permettant à des jeunes de 15 à 21 ans de bénéficier de soins psychiatriques tout en reprenant ou poursuivant leur scolarité.

    Voir la fiche de la Clinique soins-études de Vitry-le-François

    ViaTrajectoire

    Une orientation personnalisée et informatisée

    ViaTrajectoire

    ViaTrajectoire est un service public, gratuit et sécurisé qui propose une aide à l’orientation personnalisée dans le domaine de la santé. Il est possible de rechercher un établissement d'accueil par proximité géographique. Rendez-vous sur le site de ViaTrajectoire pour plus d'informations.

    Trouver un établissement pour enfants

    Rendez-vous sur la page de recherche des lieux d'accueil et indiquez votre adresse et choisissez éventuellement un type de lieu pour affiner votre recherche.

     

    Mis à jour le 21/09/2021

    Partager