Se déplacer

Pour vous aider dans vos déplacements professionnels et personnels, il existe plusieurs solutions :

Sommaire

    Mobulys

    Mobulys est un service du département de la Marne.
    Il assure le transport en porte à porte des personnes en situation de handicap.

    Réservez votre trajet au numéro vert 0 800 051 060 ou directement en ligne au plus tard la veille de votre déplacement avant 18h.
    Mobulys s’adresse aux personnes handicapées titulaires d'une carte d'invalidité et aux personnes bénéficiaires de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) Gir 1-2-3-4.

    Toutes les informations sur le site de Mobulys

    • Autobus circulant dans une rue
    • Personnes en fauteuil roulant sortant d'un véhicule adapté
    • Personne handicapée s'apprêtant à sortir de son véhicule pour s'asseoir dans un fauteuil roulant
    • Personne en fauteuil roulant descendant sur la plateforme d'un véhicule adapté

    Stationner avec la Carte Mobilité Inclusion

    La Carte Mobilité Inclusion Stationnement permet aux personnes handicapées de stationner sur les places marquées réservées.

    Retrouvez toutes les infos sur la CMI stationnement.

    Trouver un transport adapté

    L’offre de transport adapté dans les grandes villes marnaises est gérée par différents organismes en fonction de votre lieu de résidence. 

    S'équiper

    Dans bien des situations, les personnes handicapées doivent avoir recours à du matériel particulier pour rendre leur quotidien plus accessibles : fauteuil roulant, cannes, boîtier universel pour les malvoyants, parcours podotactile, rails de guidage, rampes, véhicules...

    Pour tout savoir sur les aides matérielles disponibles, visitez cette page.

    Être accompagné

    Afin d'être accompagné dans vos déplacements, vous pouvez faire une demande de Prestation de Compensation du Handicap auprès de la MDPH avec le formulaire de demande ou directement sur MDPH en ligne.

    La Prestation de compensation du handicap (PCH) peut aider au financement des surcoûts de transports réguliers, fréquents ou liés à un départ annuel en congés, sous conditions.

    Qu'appelle-t-on surcoût ?

    Le surcoût de transport représente la différence entre le coût d’un transport simple et le coût d’un transport adapté aux besoins de la personne en situation de handicap.

    Le surcoût de transport peut être pris en charge à hauteur de 75% du montant total du surcoût.

    Transports pris en charge

    Les transports concernés par la PCH sont :

    • les trajets réguliers et fréquents,
    • les transports liés à un congé annuel,
    • les transports entre le domicile et un établissement ou un service médico-social, sauf s’ils relèvent des obligations de ces structures.

    Transports réguliers et fréquents

    S’agissant des transports réguliers et fréquents, peuvent être considérés comme des surcoûts :

    • Les frais supplémentaires entraînés par le recours à un transport adapté
    • Les frais supplémentaires auxquels doit faire face la personne en situation de handicap si elle doit être accompagnée par un tiers pour effectuer un déplacement
    • Le coût des trajets aller et retour d’une distance supérieure à 50 km, quelque soit le mode de transport, nécessaire pour effectuer des démarches liées au handicap, se rendre sur son lieu de travail… Le remboursement se fait en pourcentage. Ce pourcentage varie en fonction de la prise en charge accordée.

    Sont exclus :

    • les trajets auxquels ne participe pas directement la personne en situation de handicap (ex. : proches en visite en cas d’hospitalisation ou en établissement)
    • les frais de transports suite à une obligation non remplie d’accessibilité des réseaux de transport en commun
    • les frais de transport suite à une obligation non remplie d’organisation des transports en établissements (le transport des personnes accueillies en établissements médico-sociaux en externat (enfant et adulte) relèvent généralement de leur obligation)
    • les frais pris en charge par un autre organisme (AGEFIPH ou FIPHFP pour l’emploi, CPAM pour les soins, etc.).

    Montant

    Pour calculer le montant qui peut vous être accordé(e) pour financer votre transport, l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH s’appuie sur le coût du mode de transport adapté le moins onéreux.

    Le montant maximum du versement est plafonné à 5 000 € pour 5 ans (renouvelable sur dossier).

    Lorsque le transport concerne un trajet entre le domicile et un établissement social ou médico-social, ou entre le domicile et le lieu de travail, le plafond passe à 12 000 € pour 5 ans (renouvelable sur dossier).

    Tarif : 75% du coût ou 0,5 € / km (dans la limite du plafond). Attention, il n'y a pas de prise en charge pour les factures antérieures au dépôt de la demande à la MDPH.

    Versement

    Le versement de la PCH est réalisé par le service des personnes handicapées du Conseil départemental.

    Le versement s’effectue sur justificatifs de frais. Attention, la MDPH ne verse jamais d’argent.
    Tous les versements sont effectués par un organisme extérieur :

    • La PCH par le Conseil départemental
    • L’AAH ou l’AEEH par la CAF ou la MSA

    Organiser son déplacement

    D’après l’article 45 de la loi du 11 février 2005, "la chaîne du déplacement, qui comprend le cadre bâti, la voirie, les aménagements des espaces publics, les systèmes de transport et leur intermodalité, est organisée pour permettre son accessibilité dans sa totalité aux personnes handicapées ou à mobilité réduite".

    Les transports sont accessibles quand ils offrent :

    • la possibilité de préparer son voyage,
    • la possibilité d’utiliser l’ensemble des services des opérateurs de transport et des voyagistes,
    • la possibilité d’effectuer l’intégralité de son déplacement.

    Préparer votre trajet

    Afin d’aller d’un point A à un point B sans encombres, rien de tel qu’une bonne préparation de son itinéraire.

    Difficultés rencontrées et bonnes pratiques correspondantes :

    • Comprendre l’itinéraire à emprunter Site ou application avec itinéraire adapté
    • Manque d’information sur les perturbations  Information en temps réel en cas de perturbation
    • Manque d’information sur la présence et l’état des ascenseurs/escalators  Information en temps réel de l’état de fonctionnement des ascenseurs et des escalators
    • Oubli de l’itinéraire  Aide-mémoire du trajet et se munir des justificatifs liés au handicap

    Si vous êtes amenés à vous déplacer en train, la SNCF met à votre disposition des services d’assistance aux personnes en situation de handicap et à mobilité réduite. Il est ainsi recommandé de réserver son assistance à l’avance afin qu’elle soit garantie.

    Partager vos trajets

    Vous pouvez par exemple entrez en relation entre personnes à mobilité réduite et accompagnateurs pour effectuer un trajet sur tous les moyens de transport (à pied, en transport en commun, en voiture) grâce à la plateforme de co-trajet solidaire Mon Copilote. C'est une plate-forme de mise en relations entre voyageurs handicapés ayant besoin d’un accompagnateur et de personnes prêtes à les accompagner, à prix réduit.

    En période de crise sanitaire Covid-19

    Le déplacement des personnes handicapées et leur accompagnant

    Des dérogations sont possibles, comme au printemps dernier et lors du couvre-feu. Parmi elles, l'une concerne plus spécifiquement le « déplacement des personnes handicapées et leur accompagnant ». Déjà lors du premier confinement, une attestation dérogatoire avait été mise en place pour permettre, notamment à celles ayant des troubles du comportement, de pouvoir sortir « un peu plus souvent » pour se rendre « dans des lieux porteurs de repères rassurants », Cette exception est maintenue…

    Quels documents à produire ?

    En produisant tout document concourant à démontrer son handicap (courrier MDPH, Carte mobilité inclusion…), accompagné de l'attestation de déplacement dérogatoire, l'usager et son accompagnant seront donc dans leur bon droit, en respectant évidemment les gestes barrière, même si le port du masque peut, lui aussi, être assoupli dans certains cas.

    Attention, les attestations de dérogation ne sont plus obligatoires pour les personnes aveugles et malvoyantes, libre circulation sur présentation de la carte d’invalidité.

    Le justificatif pour déplacement professionnel

    Il est nécessaire pour se rendre au travail ou pour un déplacement professionnel et doit être établi par l'employeur. Pour les travailleurs salariés, il n'est pas nécessaire de se munir en plus de ce justificatif, de l'attestation de déplacement dérogatoire. Les travailleurs non-salariés, pour lesquels ce justificatif ne peut être établi, doivent en revanche se munir de l'attestation de déplacement dérogatoire en cochant le premier motif de déplacement.

    Le justificatif de déplacement scolaire

    Il est nécessaire pour accompagner ses enfants à l'école, nécessitant les coordonnées et le cachet de l'établissement. Cela vaut aussi pour ceux accueillis dans les établissements médico-sociaux.

    Où se les procurer ?

    Ces trois attestations sont à télécharger sur le site du Ministère de l'Intérieur, sur l'appli TousAntiCovid, et peuvent également être rédigées sur papier libre à l'encre indélébile. Il existe, par ailleurs, une version en FALC (facile à lire et à comprendre) dédiée aux personnes ayant des difficultés de compréhension et de lecture mais seulement pour l'attestation de déplacement dérogatoire.

    Mis à jour le 25/06/2021

    Partager